Proxy: anonymat et confidentialité

Je peux servir d’intermédiare, de proxy, pour assurer votre anonymat de même que la confidentialité à propos de votre identité, de vos transactions (achats), votre adresse, votre carte de paiement, &c. Je peux de plus assumer à votre place les paiments et réaliser pour vous des échanges avec d’autres généalogistes.

Plusieurs généalogistes refuseront de faire tester leur ADN de peur que l’information ainsi révélée soit potentiellement utilisée contre eux.

Dans le cas d’un test ADN de santé ou d’origines ancestrales, il est possible de se faire tester sans révéler quoi que ce soit sur la personne testée. La commande du test, le paiement, la collection des résultats et la remise du rapport peuvent être réalisées par le proxy qui assurera l’anonymat complet de même que garantira la confidentialité sur l’identité du client et de la personne testée.

Par contre, pour être en mesure de faire de la généalogie dans un horizon temporel récent s’étendant jusque vers 1500, des informations minimales doivent être associées à la signature ADN.

Quelles informations documentaires révéler?

ADN-Y: il faudra révéler le patronyme de l’homme testé et la partie de la lignée des pères qui est plus ancienne que 1800.

S’il s’agit d’une signature ADN du chromosome Y, le nom de famille ou le patronyme de la personne testée devra être révélé pour permettre aux autres généalogistes d’établir les concordances au niveau du nom de famille et de la signature ADN. Cependant, si on a recours à un proxy pour commander et établir les contacts, l’identité de la personne testée n’aura pas à être connue par la compagnie qui effectuera le test, ni par les personnes dont la signature concorde.

Pour participer à une triangulation sur la signature du patriarche, il faudra aussi divulguer la lignée des pères de la personne testée, partant de son père, le père de son père, et remonter ainsi jusqu’au patriarche, premier arrivant de votre lignée d’hommes dans une région. Ce patrilignage servira à la validation sur le plan documentaire. Cependant, l’identité des personnes nées après 1800 pourra demeurer cachée aux autres participants et ne sera pas rendue publique. Par le fait même, l’identité de la personne testée et de ses parents immédiats demeurera cachée.

ADN-mt: il faudra indiquer le patronyme de la fondatrice de la lignée des mères en Nouvelle-France (ou en Acadie) ou le nom de l’Amérindienne dont la lignée s’y trouvait déjà lors de la fondation de Québec en 1608.

Pour participer à une triangulation de la signature de la matriarche, il faudra aussi divulguer la lignée des mères de la personne testée, partant de sa mère, la mère de sa mère, et remonter ainsi jusqu’à la matriarche, première arrivante de cette lignée de mères dans une région. Ce matrilignage servira à la validation sur le plan documentaire. Cependant, l’identité des personnes nées après 1800 demeurers cachée aux autres participants et ne sera pas rendue publique. Par le fait même, l’identité de la personne testée et de ses parents immédiats demeurera cachée.

Seul le proxy sera en mesure de faire un lien entre la personne testée et les résultats des tests ADN. Ce lien demeurera confidentiel à moins que la personne testée indique son consentement par écrit à ce que cette information soit révélée à d’autres ou devienne du domaine public.

POUR ME CONTACTER